L’été 2014 en séries TV

L’été est la période de l’année durant laquelle les 5 grands networks américains (FOX, ABC, NBC, CW, CBS) diffusent beaucoup moins de séries, principalement parce que les saisons se sont terminées quelques semaines (voire mois) avant et qu’ils attendent l’automne pour commencer les nouvelles séries. C’est pourquoi les chaînes du câble, principalement, en profitent pour diffuser leurs séries prometteuses. Et cet été ne déroge pas à la règle. Pour vous permettre de vous retrouver dans cette période de l’année assez riche en séries, j’ai créé une liste SensCritique, et je vais donc écrire un article présentant les must-watchs de cet été, classés par ordre chronologique. Parce que vous le valez bien.

  • Rectify, saison 2, le 19 juillet sur Sundance Channel:

Série coup de poing arrivée l’été dernier; on y suit la réinsertion de Daniel Holden dans la société après 20 ans passés dans le couloir de la mort. Le rythme est très lent, mais permet d’observer le monde à travers les yeux de Daniel et de connaître ses doutes et ses peurs. La saison 1 ne compte que 6 épisodes, la saison 2 en comptera 10. Indispensable.

 

  • The Last Ship, saison 1, le 22 juin sur TNT:

THE LAST SHIP

La dernière production en date de Michael Bay pour la télévision, The Last Ship mettra en scène un équipage d’un destroyer américain qui revient d’une mission en Arctique, pour découvrir que la plupart de la population terrestre a été décimée par une épidémie. Un des scientifiques à bord du navire a donc pour but de trouver un vaccin contre le virus. Etant une production de Michael Bay, on peut s’attendre à des explosions ainsi qu’à du grand spectacle. 10 épisodes composeront cette première saison. Pourquoi pas.

 

  • Tyrant, saison 1, le 24 juin sur FX206281

Nouveau drame politique de la chaîne FX, Tyrant nous propose d’assister au retour à son pays natal du fils du dictateur de l’Etat imaginaire d’Abbudin. En effet, Bassam « Barry » Al Fayeed s’est exilé depuis de nombreuses années, mais est contraint de revenir pour assister au mariage de son neveu. Une fois sur place, il se retrouve impliqué dans les affaires d’Etat. FX a beaucoup misé sur cette série et croit fortement en son potentiel. Quant à moi, je suis assez excité à l’idée de découvrir le premier épisode, notamment par le fait que le créateur de la série soit Gideon Raff (Homeland). J’ai hâte.

 

 

  • The Leftovers, saison 1, le 29 juillet sur HBO
    2% de la population terrestre disparaît sans explication. Quelles seront les conséquences sur la petite ville de Mapleton aux USA ? C’est à cette question que la série va tenter de répondre. On suivra le quotidien du shérif Kevin Garvey, confronté à des violences liées aux commémorations du drame. Damon Lindelof (Lost) et Tom Perrotta sont aux commandes. Bref, The Leftovers m’intrigue. Vivement le début.

 

  • Extant, saison 1, le 9 juillet sur CBS

extantcbs

Extant a réussi l’exploit d’être une série CBS qui m’intrigue. Hormis The Good Wife, que j’adore, CBS est une chaîne qui me laisse complètement indifférent. Mais là, Halle Berry est de la partie, dans une série qui parle de l’espace, donc je ne peux qu’être intéressé. Avec Spielberg comme producteur exécutif également, on se doit d’être enthousiastes pour cette série. A dans 3 semaines !

 

  • The Strain, saison 1, le 13 juillet sur FX466239

The Strain est une série horrifique, à base non pas de zombies, mais de vampires cette fois-ci. Adaptée des romans éponymes écrits par Guillermo del Toro, cette série est créée par… Guillermo del Toro. La première saison comptera 13 épisodes et sera diffusée à partir de mi-juillet. Je suis intrigué par les débuts de del Toro à la télévision, je regarderai donc.

 

  • Masters of Sex, saison 2, le 13 juillet sur Showtime058861J’avais déjà parlé de cette très bonne série dans mon article sur la rentrée des séries 2013. Je n’ai pas grand chose à rajouter à part que je trépigne d’impatience à l’idée de retrouver cette série. Vivement le 13 juillet.

 

  • The Knick, saison 1, le 8 août sur Cinemax

the-knick-cinemax

Steven Soderbergh l’avait dit: il compte arrêter le cinéma. The Knick est donc sa première création, et sera diffusée sur Cinemax (Banshee). On y suivra le personnel d’un hôpital de New York, contraint de repousser les limites de la médecine, à un époque où le taux de mortalité augmente. Le trailer m’a donné envie de regarder la série. A voir.

 

 

Voilà, ces 8 séries TV sont les indispensables de cet été, selon moi. Bien sûr, d’autres séries seront diffusées (notamment la saison 2 d’Utopia en juillet et la saison 8 de Doctor Who en août, pour lesquelles nous n’avons pas encore de dates précises). Et vous, quelles séries prévoyez-vous de regarder cet été ?

Publicités

Homeland, série post 9/11

Je tiens à préciser qu’il n’y aura pas de spoil dans la première partie de l’article. Quand je commencerais à spoiler, je mettrai l’indication [SPOILERS].

Image

Qu’est-ce que Homeland ?

Pour commencer, présentons la série. Homeland, qu’est-ce que c’est ? Homeland c’est une série américaine adaptée (ou inspirée, c’est selon) de la série israélienne Hatufim. Elle est diffusée depuis le 2 octobre 2011 sur Showtime aux Etats-Unis et a été créée par Gideon Raff.  A l’heure actuelle, la saison 3 est en cours de diffusion aux Etats-Unis et la série a été renouvelée par la chaîne pour une 4ème saison.

Le synopsis de départ est en soi assez simple:  Carrie Mathison, agent de la CIA bipolaire, apprend qu’un soldat américain a été enrôlé par Al Qaeda sans en savoir plus. Elle soupçonne cette personne d’être Nicholas Brody, marines, qui revient juste de huit ans de détention par Al Qaeda et elle est la seule persuadée de sa culpabilité. Commence alors un jeu du chat et de la souris entre Carrie, Nicholas et la CIA.

Homeland est avant tout une série puissante, intelligente et à dimension émotionnelle forte.

Pourquoi est-ce autant bien ?

La force de Homeland tient surtout dans la réalité dégagée par le scénario. Elle comble à peu près tous les défauts de (la regrettée ou pas) 24 Heures Chrono. En 8 saisons de 24×42 minutes épisodes (soit 134 heures environ), Jack Bauer ne s’est jamais arrêté pour manger, boire ou même faire ses besoins. Homeland est complètement l’inverse. On scrute la santé morale des personnages, leur quotidien, leurs doutes, bref : leur vie.

Dans cette série, la frontière gentils/méchants n’est jamais très claire, autant d’un point de vue moral que du point de vue des personnages. C’est là que Homeland me passionne et que la série puise toute sa force.

Qu’en est-il des personnages ?

Maintenant parlons un peu des personnages. Nous avons donc Carrie Mathison, agent de la CIA bipolaire qui est persuadée que Nicholas Brody a été “retourné” par Al Qaeda. Très bien interprétée par Claire Danes, elle est un des personnages principaux de Homeland -avec Nicholas Brody. Elle a une soeur, Maggie et un père, Frank Mathison.

Le deuxième personnage principal est donc comme indiqué ci-dessus Nicholas Brody, ancien marines qui revient (on voit son retour dans le pilote de la série) de 8 ans de captivité, détenu par Al Qaeda. Dans les premiers épisodes de la saison 1, on le sent très mal à l’aise suite au retour auprès de ses proches. Il s’est converti à l’islam pendant sa détention ce qui fait une raison de plus pour le soupçonner.

Sa famille est composée de Jessica Brody, sa femme qui entre temps (durant l’absence de Nicholas) s’est beaucoup rapprochée de Mike Faber, marines et ancien ami de Nicholas Brody, de Dana Brody, sa fille est qui entre autre un personnage très détesté des fans. Pour ma part, je ne trouve que trop peu d’intérêt quant à ses amourettes mais je trouve le personnage intéressant (elle est la seule à qui Nicholas Brody parle vraiment et se confie). Nicholas Brody a également un fils, Chris qui n’a pas grande importance dans la série (peu d’importance n’implique pas que le personnage soit mal fait ou qu’il gêne la qualité de la série).

Le dernier personnage dont je souhaite vous parler est Saul Berenson, ami et mentor de Carrie ainsi que agent haut-placé de la CIA. J’aime beaucoup ce personnage car c’est celui qui remet Carrie dans le droit chemin à multiples reprises et qui lui même ne dévie jamais de son devoir.

 Homeland-4

Ce que j’en pense

Etant donné que Homeland est 3ème dans mon Top 10 Séries sur SensCritique.com (http://www.senscritique.com/liste/Top_10_Series/322665), je pense que cela ne peut qu’indiquer clairement ce que j’en pense.

Homeland est comme je le dis plus haut, le descendant et en même temps l’inverse de 24 Heures Chrono. Certains peuvent trouver que la série s’essouffle dès la 2ème saison voire la 3ème : je ne suis pas de cet avis là. Les scénaristes remettent à zéro les enjeux à chaque début de saison ce qui peut paraître troublant mais c’est ce qui en fait fait le charme de Homeland: elle se renouvelle quand c’est nécessaire pour ne jamais devenir répétitive.

Mon avis sur certains choix scénaristiques [SPOILERS]

Ne lire que si vous avez déjà vu tous les épisodes diffusés aux Etats-Unis à ce jour (S03E05).
Quand j’ai vu la fin de la saison 1, je n’ai pas beaucoup été surpris, étant donné le synopsis de départ de la série. En revanche, la manière dont cela a été traité m’a beaucoup plu : Dana qui appelle Brody alors qu’il s’apprête à faire sauter la bombe et qui le convainc de ne pas la faire sauter (Dana le fait sans le savoir) montre encore une fois la relation père-fille qui s’est établie entre eux.

En revanche la fin de la saison 2 m’a beaucoup surpris et plu. Après la mort d’Abu-Nazir (et tous les rebondissements que cela a impliqué), je nous pensais “sauvés” d’autres péripéties. Juste au moment ou Carrie pensait être enfin sûre des idées de Brody, une bombe explose dans le coffre de sa voiture et tue plus de 200 personnes (dont des figures hautes placées de la CIA). Ce fut un season finale digne des plus grandes séries pour ma part.

Pour ce qu’il en est de la saison 3, seulement 5 épisodes ont été diffusés. 5 épisodes très inégaux mais qui encore une fois tiennent leurs promesses et présentent de nouveaux enjeux. Je suis très enthousiaste quant à la qualité de la série sur le long terme étant donné les derniers épisodes.

Image

Bref

Homeland est une série à voir absolument pour quiconque ayant un peu de bon goût (hm hm Under The Dome) et de bon sens. D’ailleurs, la série vaut le coup rien que pour le jeu d’acteur et les “fock” de Claire Danes (alias Carrie Mathison).

Bon visionnage et à bientôt !