Halt and Catch Fire: the battle for CTRL begins [pilot]

AMC, qui avait initialement prévu de diffuser le pilot d’Halt and Catch Fire le dimanche 1er juin, l’a finalement mis en ligne sur Tumblr le 19 mai. J’attendais le début de cette série depuis longtemps, et avec impatience: les trailers, photos, annonces de cast, etc m’avaient mis l’eau à la bouche. C’est donc avec appréhension (que la série soit mauvaise) que je me suis rué sur ce pilote. Et je n’ai pas été déçu.

0B6GRUwiZH4.market_maxres

Halt and Catch Fire est une série qui a pour propos la « guerre » pour le contrôle du marché de l’informatique que se sont livrées plusieurs personnes et sociétés pendant les années 1980. Trois personnages importants nous sont présentés dans ce pilot: Joe MacMillan, le beau gosse (on croirait une réincarnation de Don Draper de Mad Men);  et les ingénieurs Gordon Clarke, un peu coincé mais employé et Cameron Howe, sans emploi pour le moment. Ces trois personnes ont un point en commun: ils veulent tous révolutionner le monde de l’informatique tel qu’ils le connaissent. En effet, au début des années 1980, IBM était le seul acteur sur le marché.

Même si le côté émotionnel est quelque peu négligé, sans être complètement absent, on se prend très vite d’intérêt pour les problèmes que facent Joe, Gordon et Cameron Howe. Nous ne savons pas exactement les challenges que vont devoir surmonter nos trois héros pour arriver à leur but, mais nous savons déjà une chose: IBM n’est pas prêt à les laisser faire.

tumblr_n5myn09wyF1tbiehgo1_1280

Pour revenir sur personnage de Joe, et la comparaison que j’ai faite avec Don Draper de Mad Men, ces deux protagonistes (voire anti-héros) sont très proches de plusieurs manières. Ils ont tous les deux un passé mystérieux, comme on l’apprend pour Joe dans le pilot d’Halt and Catch Fire. De plus, il manipule et fini par convaincre Gordon (malgré les réticences de sa femme) et Cameron de s’embarquer dans cette aventure dangereuse avec lui, un peu à la manière de Don Draper.

Enfin, le pilot d’Halt and Catch Fire est très rythmé. Une grande importance est accordée à la mise en scène (notamment pendant la scène dans le garage) ainsi qu’à la musique, partie essentielle de ce premier épisode. La série arrive même à nous intéresser à la microélectronique, ce qui n’était pas gagné d’avance.

Les enjeux dans ce pilot sont donc assez flous mais promettent de grandes choses sur le long terme, pourvu que les scénaristes ne se ratent pas totalement. Dommage que le reste de la saison ne soit pas disponible, j’aurai bien aimé continuer tant j’ai été enthousiasmé par cette entrée en matière. Je ne doute pas qu’Halt Catch and Fire se trouvera dans le Top 10 de mes nouveautés préférées de l’année.

Bonus: voici l’un des trailers d’Halt and Catch Fire: