Les sitcoms que je regarde (et recommande)

Aujourd’hui je vais vous parler des 3 sitcoms que je regarde et donner mon avis sur celles-ci. Il n’y aura pas de spoilers dans cet article, bien entendu.

Tout d’abord, petite introduction sur les sitcoms. Une sitcom (ou comédie de situation) est une série TV humoristique (généralement) qui se passe dans peu de lieux, pour réduire les coûts de production, et dont les épisodes durent en général moins d’une demi-heure.

The Big Bang Theory

Image

The Big Bang Theory est une sitcom américaine diffusée depuis septembre 2007 sur CBS. Elle compte 6 saisons et une 7ème en cours de diffusion.

Elle suit la vie de deux scientifiques « geeks » à Pasadena en Californie : Leonard Hofstadter, un physicien expérimental et Sheldon Cooper, un physicien théorique. Ils sont tous les deux colocataires. Ils ont un groupe d’amis composé de Rajesh Koothrapali, un astrophysicien indien et Howard Wolowitz, un ingénieur en aérospatial juif.

Dans le premier épisode, une jolie serveuse dont le rêve est de devenir actrice, Penny, emménage dans l’appartement en face de Sheldon et Leonard. C’est le début d’une histoire d’amitié et d’amour entre Leonard et Penny.

Plus tard, d’autres personnages apparaissent dans la série, bien entendu.

Cette série joue beaucoup sur par exemple le fait que Raj soit indien, Howard juif ou Penny une actrice ratée et peu intelligente. J’aime beaucoup les personnages présents dans cette série, plus particulièrement Sheldon qui est un génie de savoir scientifique mais qui ne connait rien sur la vrai vie et les relations. Pour lui, tout doit pouvoir être calculable mathématiquement ou prouvable scientifiquement. Je tire d’ailleurs mon chapeau à Jim Parsons, l’interprète de Sheldon, vainqueur plusieurs fois d’awards pour sa prestation.

Beaucoup de personnes n’aime pas The Big Bang Theory à cause des clichés sur les geeks et c’est vrai que l’on peut trouver ça un peu lourd. Je trouve cependant les 6 saison diffusées jusque là très divertissantes, même si assez répétitives.

En résumé, The Big Bang Theory est une bonne série pour rire sans trop se poser des questions. Personnellement, je trouve le côté « geek » assez hiralant. Un 7/10.

Community

community

Community est une série américaine diffusée depuis septembre 2009 sur NBC. Elle compte 4 saisons à son actif et bientôt une 5ème qui sera diffusée à partir du 3 janvier prochain (je n’ai pour ma part vu que deux saisons).

Cette sitcom montre la vie dans un « community college » dans la ville fictive de Greendale (Colorado) et plus particulièrement la vie d’une petit groupe d’étudiants (« study group » en VO) composé de:

Jeff Winger, le « leader » du groupe, ancien avocat obligé de retourner étudier après avoir été exclu du barreau.

Britta Perry, jeune femme un peu paumée et peu féminine.

Abed Nadir, passioné de cinéma, séries et de culture populaire américaine en tout genre, le « nerd » de la série. Il parle toujours des situations autour de lui comme si elles se passaients dans une série TV (un paradoxe).

Troy Barnes, ancien star de football américan et qui a perdu sa bourse d’étude après une blessure. Il devient très ami avec Abed.

Shirley Bennet, mère au foyer récemment divorcée qui continue ses études pour retrouver du travail.

Pierce Hawthorne, personnage qui a pratiqué un peu tous les métiers et qui s’est remarié à de multiples reprises. Il est le plus vieux du groupe.

Annie Edison, exclue d’une université pour cause de dépendance à la drogue et maintenant guérie. Elle la plus jeune du groupe.

Ce qui est vraiment drôle dans cette série est le fait que ces 6 personnages fassent partie d’une même groupe d’étude malgré leurs âges, caractères, cultures, religions et idées totalement différents. La série repose sur un grand nombre de références très souvent appuyées à la culture populaire américaine et utilise très souvent le « métahumour » (humour à propose de l’humour). Je ne vais pas vous mentir, pour pouvoir apprécier la série à sa juste valeur il faut avoir une connaissance non négligeable de la culture pop américaine. Dès que l’on a ça, la série devient tout simplement géniale à regarder.

Cette série est vraiment excellente et bien écrite. Elle fait même l’objet d’un culte par grand nombre de personnes (dont moi). Une série à voir absolument si vous avez une bonne connaissance de la culture pop américaine. Un 8/10.

The IT Crowd

6a0133f278ab5d970b019b001847c2970b

The IT Crowd est une sitcom britannique diffusée depuis févrer 2006 sur Channel 4. Elle s’est terminée le 27 septembre et elle compte donc 4 saisons de 6 épisodes plus un épisode spécial de 40 minutes.

Cette série n’a rien de particulier à part le fait qu’elle est tout simplement hilarante (je suis parfois obligé de mettre l’épisode sur pause pour m’arrêter de rire). Etant un grand fan de séries anglaises et d’humour anglais, je ne peux qu’adorer The IT Crowd.

Je n’ai pas grand chose à dire d’autre étant donné la simplicité du concept: Jen, une jeune femme, se fait embaucher pour travailler dans le « IT Department » d’une grande entreprise. Deux personnes travaillent déjà à l’IT, Roy et Moss, deux hommes d’environ 30 ans un peu associaux et geeks. Au cours de la série, Jen, Roy et Moss traversent diverses aventures, plus ou moins embarassantes. Contrairement à The Big Bang Theory, cette série s’appuie sur une culture geek plus pointue et moins populaire.

Une sitcom à regarder absolument pour peu que l’on ait de l’humour. Un 9/10.

Conclusion

The Big Bang Theory est donc une série sympa, Community une série géniale si l’on connaît bien la culture pop américaine et The IT Crowd une série à regarder absolument. Je n’ai regardé pour l’instant comme sitcom que ces trois séries mais j’en ai d’autres en vue.

Un petit mot pour vous rappeller d’aller sur mon profil SensCritique.com (http://www.senscritique.com/Antonin1) et sur mon profil BetaSeries.com (http://www.betaseries.com/membre/Anto_Lang/). Sur ce, je vous souhaite une bonne journée et un bon visionnage de sitcoms ! 

Homeland, série post 9/11

Je tiens à préciser qu’il n’y aura pas de spoil dans la première partie de l’article. Quand je commencerais à spoiler, je mettrai l’indication [SPOILERS].

Image

Qu’est-ce que Homeland ?

Pour commencer, présentons la série. Homeland, qu’est-ce que c’est ? Homeland c’est une série américaine adaptée (ou inspirée, c’est selon) de la série israélienne Hatufim. Elle est diffusée depuis le 2 octobre 2011 sur Showtime aux Etats-Unis et a été créée par Gideon Raff.  A l’heure actuelle, la saison 3 est en cours de diffusion aux Etats-Unis et la série a été renouvelée par la chaîne pour une 4ème saison.

Le synopsis de départ est en soi assez simple:  Carrie Mathison, agent de la CIA bipolaire, apprend qu’un soldat américain a été enrôlé par Al Qaeda sans en savoir plus. Elle soupçonne cette personne d’être Nicholas Brody, marines, qui revient juste de huit ans de détention par Al Qaeda et elle est la seule persuadée de sa culpabilité. Commence alors un jeu du chat et de la souris entre Carrie, Nicholas et la CIA.

Homeland est avant tout une série puissante, intelligente et à dimension émotionnelle forte.

Pourquoi est-ce autant bien ?

La force de Homeland tient surtout dans la réalité dégagée par le scénario. Elle comble à peu près tous les défauts de (la regrettée ou pas) 24 Heures Chrono. En 8 saisons de 24×42 minutes épisodes (soit 134 heures environ), Jack Bauer ne s’est jamais arrêté pour manger, boire ou même faire ses besoins. Homeland est complètement l’inverse. On scrute la santé morale des personnages, leur quotidien, leurs doutes, bref : leur vie.

Dans cette série, la frontière gentils/méchants n’est jamais très claire, autant d’un point de vue moral que du point de vue des personnages. C’est là que Homeland me passionne et que la série puise toute sa force.

Qu’en est-il des personnages ?

Maintenant parlons un peu des personnages. Nous avons donc Carrie Mathison, agent de la CIA bipolaire qui est persuadée que Nicholas Brody a été “retourné” par Al Qaeda. Très bien interprétée par Claire Danes, elle est un des personnages principaux de Homeland -avec Nicholas Brody. Elle a une soeur, Maggie et un père, Frank Mathison.

Le deuxième personnage principal est donc comme indiqué ci-dessus Nicholas Brody, ancien marines qui revient (on voit son retour dans le pilote de la série) de 8 ans de captivité, détenu par Al Qaeda. Dans les premiers épisodes de la saison 1, on le sent très mal à l’aise suite au retour auprès de ses proches. Il s’est converti à l’islam pendant sa détention ce qui fait une raison de plus pour le soupçonner.

Sa famille est composée de Jessica Brody, sa femme qui entre temps (durant l’absence de Nicholas) s’est beaucoup rapprochée de Mike Faber, marines et ancien ami de Nicholas Brody, de Dana Brody, sa fille est qui entre autre un personnage très détesté des fans. Pour ma part, je ne trouve que trop peu d’intérêt quant à ses amourettes mais je trouve le personnage intéressant (elle est la seule à qui Nicholas Brody parle vraiment et se confie). Nicholas Brody a également un fils, Chris qui n’a pas grande importance dans la série (peu d’importance n’implique pas que le personnage soit mal fait ou qu’il gêne la qualité de la série).

Le dernier personnage dont je souhaite vous parler est Saul Berenson, ami et mentor de Carrie ainsi que agent haut-placé de la CIA. J’aime beaucoup ce personnage car c’est celui qui remet Carrie dans le droit chemin à multiples reprises et qui lui même ne dévie jamais de son devoir.

 Homeland-4

Ce que j’en pense

Etant donné que Homeland est 3ème dans mon Top 10 Séries sur SensCritique.com (http://www.senscritique.com/liste/Top_10_Series/322665), je pense que cela ne peut qu’indiquer clairement ce que j’en pense.

Homeland est comme je le dis plus haut, le descendant et en même temps l’inverse de 24 Heures Chrono. Certains peuvent trouver que la série s’essouffle dès la 2ème saison voire la 3ème : je ne suis pas de cet avis là. Les scénaristes remettent à zéro les enjeux à chaque début de saison ce qui peut paraître troublant mais c’est ce qui en fait fait le charme de Homeland: elle se renouvelle quand c’est nécessaire pour ne jamais devenir répétitive.

Mon avis sur certains choix scénaristiques [SPOILERS]

Ne lire que si vous avez déjà vu tous les épisodes diffusés aux Etats-Unis à ce jour (S03E05).
Quand j’ai vu la fin de la saison 1, je n’ai pas beaucoup été surpris, étant donné le synopsis de départ de la série. En revanche, la manière dont cela a été traité m’a beaucoup plu : Dana qui appelle Brody alors qu’il s’apprête à faire sauter la bombe et qui le convainc de ne pas la faire sauter (Dana le fait sans le savoir) montre encore une fois la relation père-fille qui s’est établie entre eux.

En revanche la fin de la saison 2 m’a beaucoup surpris et plu. Après la mort d’Abu-Nazir (et tous les rebondissements que cela a impliqué), je nous pensais “sauvés” d’autres péripéties. Juste au moment ou Carrie pensait être enfin sûre des idées de Brody, une bombe explose dans le coffre de sa voiture et tue plus de 200 personnes (dont des figures hautes placées de la CIA). Ce fut un season finale digne des plus grandes séries pour ma part.

Pour ce qu’il en est de la saison 3, seulement 5 épisodes ont été diffusés. 5 épisodes très inégaux mais qui encore une fois tiennent leurs promesses et présentent de nouveaux enjeux. Je suis très enthousiaste quant à la qualité de la série sur le long terme étant donné les derniers épisodes.

Image

Bref

Homeland est une série à voir absolument pour quiconque ayant un peu de bon goût (hm hm Under The Dome) et de bon sens. D’ailleurs, la série vaut le coup rien que pour le jeu d’acteur et les “fock” de Claire Danes (alias Carrie Mathison).

Bon visionnage et à bientôt !